12 septembre 2023

Mutualiser en alimentation

Contexte

La libéralisation croissante des échanges agricoles et alimentaires nourrit un système alimentaire mondialisé qui, bien que facilitant l’accès à des denrées diversifiées et à coût moindre, génère des effets indésirables particulièrement préoccupants : appauvrissement des sols, surconsommation d’eau et d’intrants chimiques, réduction de la diversité agricole et alimentaire, gaspillage alimentaire, pressions économiques sur les agricultrices et agriculteurs, etc.

Ces crises nous rappellent l’absolue nécessité de renforcer l’autonomie alimentaire partout au Québec. En ce sens, les systèmes alimentaires territoriaux (SAT) apparaissent prometteurs. L’émergence des SAT soulève néanmoins d’importants défis à l’échelle des organisations et des territoires auxquels les initiatives de mutualisation apportent des réponses tout en contribuant à la pérennité des entreprises d’économie sociale qui en font partie.

Objectifs

Ce projet vise à étudier quelques-unes de ces initiatives, plus précisément des motels agricoles et des pôles logistiques alimentaires, en portant une attention particulière sur leur contribution à la pérennisation des SAT et à la rentabilité des entreprises d’économie sociale qui en font partie.

Les objectifs principaux de ce projet sont de :

  • mettre en lumière les conditions gagnantes, les freins et les risques de la mutualisation, et documenter des initiatives de mutualisation;
  • transférer ces connaissances dans des outils à l’usage des accompagnatrices et accompagnateurs d’EÉS agroalimentaires ainsi qu’à d’autres acteurs ayant la capacité de répliquer et/ou de faire changer d’échelle ces initiatives;
  • participer au déploiement de nouvelles initiatives grâce au partage et à l’appropriation de connaissances issues des expérimentations auprès de démarches apparentées sur d’autres territoires au Québec.

Les projets pilotes

Sur une période de trois ans, ce projet documentera des initiatives de mutualisation innovantes situées dans les territoires du Bas-St-Laurent, de l’Estrie et de Montréal : Le Jardin des Cocagnes, le Motel agricole des Basques, La Petite Usine Alimentaire (LPUA) et L’aube, pôle nourricier.

Réalisations

Activités réalisées

  • Développement d’un plan d’action et d’un échéancier du projet;
  • Coordination de rencontres de démarrage avec les partenaires.

Activités à venir

  • Documentation des initiatives de mutualisation agroalimentaires à l’intérieur des SAT;
  • Analyse et mise en lumière des impacts de la mutualisation sur l’émergence, la consolidation et la pérennisation d’entreprises agroalimentaires;
  • Tables rondes.

Outil réalisé

Le guide Mutualisation |
6 étapes pour un partage réussi

Voir le document

Outils à venir

  • Des outils de transfert synthétiques sur les conditions gagnantes de la mutualisation, ses freins, ses avantages et les enjeux auxquels elle répondent;
  • Des fiches sur des initiatives de mutualisation servant à vulgariser leur fonctionnement (modèle d’affaires, financement, gouvernance et processus décisionnel, etc.), leurs apprentissages, leurs enjeux et leurs stratégies de changement d’échelle (diversification, essaimage, etc.);
  • Des schémas présentant la structure de trois SAT.

Partenaires 

Comité de pilotage


Recherche
Mélanie Doyon, Université du Québec à Montréal

TerrainMarie Lacasse, Conseil québécois de la coopération et de la mutualité, Charles Gagnon, Chantier de l’économie sociale, Cynthia Collette, Pôle d’entrepreneuriat collectif de l’Estrie, Jacques Bérubé, Économie sociale Bas-Saint-Laurent, Olivier Riopel, ICI COOP, Marie-Hélène Pâquet, Chemins de transition et Judith Colombo, Collectif Récolte.

Partenaires financiers

Contact

Julie Langlois
julie.langlois@tiess.ca