27 juillet 2023

Transition socioécologique: changer d’échelle pour changer le système

La crise écologique qui s’intensifie démontre qu’il est urgent d’agir pour préserver le vivant et assurer le futur des sociétés humaines. Conscientes que les enjeux environnementaux accentuent aussi les inégalités sociales, plusieurs entreprises d’économie sociale (EÉS) œuvrent à transformer en profondeur les systèmes qui structurent nos sociétés pour faire émerger un modèle économique et social mieux adapté aux enjeux sociaux et écologiques, présents et futurs. Ce projet de deux ans suit le parcours de plusieurs de ces EÉS et documente les leviers et les stratégies de changement systémique qu’elles déploient pour amener des évolutions en faveur de la transition socioécologique (TSÉ).

Contexte

Mondialisé, linéaire et fortement industrialisé, le modèle économique actuel provoque de multiples problèmes environnementaux (pénurie de ressources, pollution, perte de biodiversité…) et de très fortes inégalités sociales (entre pays, communautés, etc.).

Pour réussir la transition, il devient donc urgent de transformer à la fois nos pratiques démocratiques, nos modes de production et de consommation, notre manière de vivre ensemble et nos représentations sociales (récits) afin qu’elles soient à la fois plus respectueuses des limites planétaires et socialement plus justes, inclusives et équitables.

Or le défi est que la plupart des marchés et des secteurs de la société sont structurés en systèmes – c’est-à-dire que les pratiques, les lois et les habitudes sont si bien organisées et interreliées qu’elles paraissent naturelles et donc difficiles à changer. Il est alors nécessaire de faire un changement systémique, soit une transformation profonde qui résulte d’actions simultanées sur différents aspects d’un même système (par exemple, changer les priorités gouvernementales, la réglementation en vigueur, le financement, les procédures dans les filières, etc.).

Les projets pilotes

Ce projet de deux ans documente le parcours de plusieurs entreprises d’économie sociale : Défi Polyteck et Groupe Coderr du regroupement RIVRA, Insertech Angus, LocoMotion et Écoscéno. Il décrit notamment les difficultés que celles-ci rencontrent et les stratégies qu’elles déploient pour jeter les bases d’un changement systémique.

Objectifs

Les objectifs principaux de ce projet sont de :

  • contribuer au renforcement de projets d’économie sociale qui accélèrent la TSÉ en effectuant une transformation systémique dans leur filière et leur territoire;
  • valoriser le déploiement d’entreprises d’économie sociale qui travaillent dans les secteurs clés de la TSÉ;
  • renforcer les capacités d’agir du mouvement de l’ÉS pour œuvrer à la TSÉ.

Réalisations

Activités à venir :

  • Une mission de partage d’expertise entre des entreprises d’économie sociale France-Québec (2023-2024);
  • Des ateliers de discussion avec les organismes de soutien à l’innovation sociale sur les freins et les leviers (2023);
  • Des événements de transfert sur le changement d’échelle systémique (2024).

Outils à venir

  • Des outils synthétique expliquant des concepts clés reliés au changement systémique et à la transition écologique;
  • Une série de courts portraits d’entreprises d’économie sociale aux pratiques inspirantes dans diverses filières;
  • Un document de bilan des apprentissages concernant les pilotes. Cette synthèse couvrira notamment les défis et les freins dans un contexte de changement systémique;
  • Une étude de cas sur les stratégies de changement d’échelle systémique.

Partenaires

Comité de pilotage


Recherche
Justine Ballon, HEC Montréal, Yann Pezzini, Université St-Paul à Québec, Ali Romdhani, Chaire de la transition socio-écologique de l’UQAM.

TerrainAriane Clavet Gaumont, Chantier de l’économie sociale, Caroline Gaudreault, Le grand dialogue pour la transition, Pascal Grenier, le Campus de la transition écologique, Mélanie Mcdonald, Chemins de transition, Pénélope Seguin, Maison de l’innovation sociale. 

Comité des partenaires


Mélanie Busby, Front commun pour la transition énergétique, Mathieu Couture, Fondation David Suzuki, Laura Cicciarelli, Recyc-Québec, Marie Lacasse, le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité, Olivier Riffon, UQAC, Sarah St-Denis, Économie sociale Laurentides, Martine Vézina, HEC Montréal. 

Partenaires financiers

 

Contact

Barbara Duroselle
barbara.duroselle@tiess.ca